Epargne salaire
Informations générales

Combien épargner en fonction de son salaire ?

Nul besoin de rappeler que les Français sont les champions de l’épargne. Mettre de l’argent de côté chaque mois, c’est devenu une habitude pour certaines personnes. D’autres ignorent totalement l’utilité d’adopter ce réflexe. Et pourtant, personne n’est à l’abri des aléas de la vie. Afin de s’en prémunir, il faut apprendre à épargner en fonction de son salaire.

Est-ce vraiment nécessaire de se constituer une épargne ?

Des évènements imprévus parfois catastrophiques peuvent bouleverser définitivement la vie d’une personne (jeune, senior, mariée, célibataire, etc.). Il s’agit généralement d’une maladie, d’un accident grave, d’une perte d’emploi, d’une naissance, d’une séparation ou d’un décès de proches. Durant ces circonstances, les problèmes financiers s’installent et s’accumulent rapidement.

Afin de résoudre ces problèmes, le recours à l’endettement semble être la meilleure solution. Or, cela ne fera qu’empirer la situation. C’est dans les moments durs que l’épargne trouve toute son utilité. Raison pour laquelle il faut placer son argent sur des produits d’épargne adaptés à ses besoins.

L’objectif étant de mettre de l’argent de côté pour se constituer une épargne à long terme. Mieux vaut se tourner vers des produits plus rémunérateurs que le livret A. C’est notamment le cas de l’assurance-vie qui demeure le placement préféré des Français. Il affiche, plus concrètement, un taux de rendement oscillant entre 1 % et 1,10 % (en 2020), contre 0,5 % pour le livret A.

Épargner en fonction de son salaire net : comment s’y prendre ?

Afin de savoir le montant à épargner chaque mois, en fonction de son salaire, il faudra utiliser un outil de calcul spécial. Il est possible d’en trouver sur certaines plateformes professionnelles. Elles permettent aux épargnants de convertir rapidement un salaire brut en net. C’est une étape indispensable pour déterminer sa capacité d’endettement en cas de recours à un prêt immobilier.

Les fonds placés dans des produits d’épargne, à l’instar du livret A ou encore de l’assurance-vie, servent généralement pour combler des besoins urgents d’argent. Il y aura toujours une durée de détention imposée pour chaque produit d’épargne. C’est seulement après l’extinction du contrat que l’épargnant pourra récupérer l’intégralité de son capital. Il existe, bien entendu, des cas exceptionnels permettant de débloquer les fonds avant cela.

En général, les Françaises placent entre 10 à 50 € par mois sur leurs livrets ou autres comptes épargne. En percevant des revenus conséquents, il est possible de se constituer une épargne allant jusqu’à 1 190 € sur une année.

Idéalement, une personne percevant un salaire net compris entre 1 000 € et 1 500 € devra épargner 5 % ou 10 % de ces revenus. S’il est supérieur à 2 000 €, il est envisageable de mettre de côté 30 % ou 35 % de ses revenus.

Existe-t-il un âge idéal pour commencer à épargner ?

Il n’existe pas d’âge idéal pour se constituer une épargne. Les jeunes âgés de moins de 30 ans pensent plutôt à profiter pleinement de leurs revenus. Ils préfèreront attendre l’âge de la maturité, soit 40 ans pour mettre de l’argent de côté. C’est à ce stade de la vie que les gens commencent vraiment à se soucier de leur vie de retraite. La solution idéale consiste à épargner de l’argent pendant sa jeunesse.